citation 1

J’ai déjà dit que je n’avais pas composé autant de Contes que je l’aurais voulu ; Dieu m’a refusé ces loisirs ; et cependant, le nombre de ceux que j’ai mis en prose ou en vers est presque incalculable ; il décuplerait sans peine le fatras qu’un libraire euphémiste a la politesse d’appeler mes Œuvres complètes. Mais une fois que la démangeaison d’écrire était satisfaite, je me souciais peu de l’œuvre qu’elle avait produite, parce que je n’imaginais pas qu’on s’avisât jamais de la donner au public ; je le croyais plus difficile. Ce volume ne s’est donc formé que de lambeaux égarés partout comme les feuilles volantes de la Sibylle, et quiconque se sera intrépidement résigné à lire ce qui reste, n’aura pas de peine à croire que le meilleur est perdu. C’est grand dommage pour les bonnes d’enfants
Charles NodierJean-François-les-bas-bleus et autres Contes (1887) de
Charles Nodier


Références de Charles Nodier - Biographie de Charles Nodier

Plus sur cette citation >> Citation de Charles Nodier (n° 174358)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Recherche de citations : J’ai déjà / déjà dit / dit que / que n’avais / n’avais pas / pas composé / composé autant / autant Contes / Contes l’aurais / l’aurais voulu / J’ai dit

J’ai déjà dit que je n’avais pas composé autant de Contes que je [...] - Charles Nodier...



Votre commentaire sur cette citation


Cette phrase de Charles Nodier contient 160 mots. Il s'agit d'une citation très longue.